vidéo Comment le sauvetage des plantations de bananes a conduit le chlordécone à contaminer la Guadeloupe et la Martinique pour des siècles.

Par Karim El Hadj et Antoine Schirer Publié le 28 juillet 2018 à 10h12 – Mis à jour le 28 juillet 2018 à 10h12

La Guadeloupe et la Martinique sont contaminées pour des siècles par le chlordécone. Ce pesticide d’une toxicité extrême a été utilisé massivement dans les bananeraies de ces deux îles de 1972 à 1993. Résultat : les écosystèmes y sont pollués et la quasi-totalité des Antillais sont eux aussi contaminés par ce perturbateur endocrinien.

Cet empoisonnement, c’est aussi le résultat de décisions prises au plus haut niveau pour autoriser l’usage du chlordécone, dont les dangers étaient pourtant connus des autorités. En attendant que Santé publique France présente les résultats d’une nouvelle étude, en octobre 2018, retour sur le scandale sanitaire en six minutes.


Sources :

Karim El Hadj et Antoine Schirer

Voir les contributions

Services

Annonces automobiles avec La Centrale

Read More

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here